Si vous n’êtes pas déjà allé en Thaïlande, il y a de fortes chances pour que cela arrive un jour.
Pourquoi ? Parce que la Thaïlande est un pays magnifique, où il est très facile de voyage pour un coût assez dérisoire.

J’y suis allée 5 fois, et j’y ai vécu 9 mois. Je parle et j’écris un peu le thaï (niveau débutant, mais quand même). J’ai baroudé le pays du nord au sud. J’ai écumé les sites les plus connues, et je me suis perdue dans des recoins les moins connus. Donc bon, je connais bien le pays. Par ailleurs, c’est à force qu’on me demande des conseils sur la Thaïlande que j’ai décidé de développer la catégorie « Around the Word » sur ce blog.

thailande kids

La Thaïlande, un pays facile pour voyager

Un pays bouddhiste

Contrairement à ses pays voisins, la Thaïlande n’a pas connu de guerre depuis longtemps, et donc le tourisme y est très développé. Peu importe où vous allez, vous trouverez toujours une guesthouse. Il y a des bus pour aller partout et les routes ne sont pas trop chaotiques. Etant donné que c’est un pays majoritairement bouddhiste, les gens sont zen et très accueillants.

thailande hugs

Par ailleurs, ils auront toujours la politesse de vous répondre si vous demandez votre chemin, mais cela ne veut pas dire qu’ils vous ont compris. Donc si vous êtes perdus, n’hésitez pas à demander votre direction à 3 personnes différentes. Ou mieux encore, demandez qu’on vous accompagne.

Un pays développé

Contrairement à ce que la plupart des touristes pensent, les Thaïlandais ne sont pas des attardés mentaux du tiers-monde. Si vous prenez la peine de leur parler comme à des êtres humains normaux, ils seront touchés, et vous le rendront de façon merveilleuse. Ils n’hésiteront pas à vous aider ou à vous offrir le repas. Puis la Thaïlande, c’est loin d’être le tiers-monde…

Les touristes, le point noir de la Thaïlande

Néanmoins, méfiez-vous des touristes. Ils ont tendance à se prendre pour les rois du monde pendant leur séjour là-bas. A cause d’eux, ne vous attendez pas à croiser des Thaïlandais très sympathiques dans les zones les plus touristiques. Heureusement, certains touristes sont remis à leur place de temps en temps, façon Ryan Gosling qui se fait démonter dans Only God Forgives. Ce n’est pas beau à voir, mais c’est bien mérité. Pensez que la boxe thaï est un sport national.

Préparez-vous à rire beaucoup. Les Thaïlandais ont un fort sens de l’autodérision. Je me suis tapée de barres de rires tous les jours à les voir sortir en pyjama, s’endormir sur leur moto dans des positions incroyables, dessiner les sourcils de leur chien, ou à s’épiler la barbe en plein milieu de la rue. En plus, ils adorent tout ce qui est kawai.

thailand is funny

Parmi les choses les plus improbables, je n’ai jamais compris pourquoi ils ont placé des troncs d’arbres énormes au milieu des trottoirs, ce qui oblige les passants à marcher sur la route…

thai street

Qu’est ce qu’il faut visiter en Thaïlande ?

La Thaïlande a quasiment la même superficie que la France, soit 514000 km2. Ce pays est entouré par deux mers, la mer Andaman et le golfe de Thaïlande. Il y a des régions plates, et d’autres plus vallonnées. Donc les paysages sont variés, et les choses à voir ne manquent pas.

Le Nord

La région du nord est beaucoup moins touristique que celle du sud, car il n’y a pas de plage dans le nord. Pourtant, le nord offre des paysages merveilleux, des temples à visiter, et des jungles à traverser. La vie y est très tranquille. C’est l’occasion idéale de prendre des cours de méditation ou de yoga, voire même de partir en retraite silencieuse dans un temple.

On peut se rendre dans les montagnes thaïlandaises pour se reposer, comme dans le village hippie de Pai, ou bien pour se dépenser. Entre le trek, le canyoning, le rafting, ce n’est pas les activités qui manquent.

Le Sud

Le sud de la Thaïlande se visite surtout pour ses iles paradisiaques. Il y en a pour tous les goûts. Il y en a de très développées, des plus sauvages, des grandes, des petites. Certaines sont dédiés à la fête, d’autres au farniente. Le choix dépend de l’ambiance que vous recherchez.

La Capitale

Enfin Bangkok, capitale incontournable qui vit à 200 à l’heure. J’adore Bangkok. Malgré ses apparences de ville indomptable, c’est mon havre de paix, et j’espère que je vous ferai aimer cette ville.

Si c’est votre premier voyage, vous aurez envie de voir les temples et les îles dont tout le monde parle, mais qui finalement, ne sont pas si exceptionnels. En fait, si vous vous éloignez des sentiers battus, vous allez découvrir des petits villages ou des plages incroyables que personne ne connait, et là, vos vacances vont être inoubliables. Dites-vous que moins une île est connue, et plus elle est jolie.

Décrypter l’anglais des thaïlandais

L’anglais est obligatoire à l’école, donc les Thaïlandais parlent cette langue. Mais le niveau est à peu près le même qu’en France, donc pas terrible. Alors par peur de ne pas être compris, ou de ne pas comprendre, si leur niveau d’anglais n’est pas assez bon, ils préfèrent éviter les conversations.

Afin de décrypter leur anglais, il faut comprendre que la dernière syllabe est toujours longue, et que c’est une langue à intonation, ce qui n’est pas le cas du français. Aussi, ils ne peuvent pas prononcer les « R ».

Donc mon prénom, Romy, devient « Lomiii ». Le quartier où j’habite s’appelle « town-in-town », mais ça se prononce « TAN IN TAAAAAN ». Le centre commercial Union Mall se dit « LUNION MOOOL ».

Apprenez quelques mots de vocabulaires. Les femmes terminent leur phrase par « ka », et les hommes par « kap ».

  • Bonjour : sawadee ka/kap
  • Comment ça va ? : sabaidee ka/kap
  • Merci : kopkun ka/kap

Afin de vous préparez, matez ça

En Thaïlande, on refuse absolument :

Les treks dans le nord pour aller voir « les femmes girafes ». Ne cautionnez pas ce tourisme de zoo qui réduit les autres humains à des objets de cirque. C’est juste honteux.

Les tours organisés à dos d’éléphants. On ne cesse de vous le répéter qu’on y maltraite les éléphants pour les spectacles et les tours dans la jungle. Si on aime vraiment les pachydermes, alors on choisit de passer quelques jours dans une des réserves du pays. En effet, quelques belles âmes ont ouvert ces réserves afin de sauver les éléphants les plus mal en point, et pour leur offrir une fin de vie plus heureuse.

Le Tiger Temple et autres zoos. A quoi bon se prendre en photo avec un animal drogué et enchaîné ? Je rappelle qu’on y a encore retrouvé une vingtaine de bébés tigres morts il y a peu de temps. En fait, ils enchaînent les portées pour avoir plein de bébés pour amuser les touristes, mais une fois que ces bébés grandissent et qu’ils prennent de place (parce que ça peut devenir très gros un tigre), ils sont tout simplement abattus. Alors, encore envie de payer 50 euros pour leur donner le biberon sachant qu’ils ne vivront pas plus d’un an ?

Un voyage à bas prix ?

Les premiers prix des logements sont vraiment accessibles pour tous. En plus, si vous restez au moins une semaine au même endroit, vous pouvez bénéficier de remise très intéressante.

Le prix de la nourriture est complètement dérisoire. Si vous mangez local, un repas vous coûtera rarement plus d’un euro.

Pour le reste, dites-vous que rien ne coûte plus de 200 bahts. Si vous achetez un t-shirt plus cher que ça, soit c’est une pièce de créateur, soit vous vous faites arnaquer.

thailande 200 baht

En fait, vous pouvez vraiment arriver avec un sac à dos vide. Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin au 7/11 qui se trouve au coin de votre hôtel. Sachez que ce magasin merveilleux est ouvert 24h/24 7j/7, et qu’on y trouve tout ce qu’on veut à bas prix, en format voyage ou pas. Vous pouvez même y acheter un seul yaourt, si vous avez envie de ne manger qu’un. Du génie ! Alors ne vous encombrez pas avec un gros sac, et achetez ce dont vous avez besoin au fur et à mesure. A propos, si vous ne savez pas quoi mettre dans votre valise, vous trouverez mes conseils à ce sujet ici.

Pourtant vous n’avez plus un seul baht ?

Le prix de la vie en Thaïlande est bas, mais ça peut vite coûter cher. En fait, plus une zone est touristique, plus elle est chère. Notamment la vie sur les îles coûte le double que dans le nord. Malgré ça, le prix moyen d’une heure de massage est de 200 bahts. Alors faites-vous masser tous les 2 jours, silvouplé !

Puis, comme rien ne coûte cher, on a tendance à consommer plus. Si votre séjour en Thaïlande vous coûte une fortune, c’est parce que vous avez consommé comme si on vous annonçait la fin du monde pour la semaine prochaine.  Avant de rentrer, profitez des marchés à bas prix pour faire le plein de souvenirs, autant pour vous que pour vos proches.

J’y suis allée :

Je n’y suis pas allée, mais c’est à voir :

  • Chiang Rai et sa région.
  • La province de Nan, la région la moins touchée par le tourisme, et la plus authentique.
  • La province de Loei, très prisée par les touristes thaïlandais. Idéale pour faire du camping ou de la randonnée. A voir pendant le festival Phi Ta Khon, entre mars et juin, dédié aux fantômes.
  • Hua Hin, station balnéaire facile d’accès depuis Bangkok, très prisée par les Thaïlandais.
  • La province de l’Isan et les vestiges khmers.
  • Le parc national d’Erawan, idéal pour se balader quelques jours, et en apprendre plus sur l’histoire du pays.
  • Le parc national de Khao Sok, pour les amoureux de la nature dense et sauvage.
  • Koh Chang, Koh Mak, Koh Kuud et Koh Kradat. Ce sont des iles à la frontière du Cambodge, moins touristiques, mais très agréable. Koh Mak et Koh Kuud sont réputées pour leur beauté. L’île de Koh Kradat est habitée par des cerfs (si si).
  • Koh Prayam. Située à proximité de la Birmanie, cette île est peu fréquentée par les touristes et elle a la réputation d’être magnifique et sauvage.  Mais il parait qu’elle serait remplie de boas…
  • La frontière avec la Malaisie, et ses lagons incroyables.
Rendez-vous sur Hellocoton !