Bangkok, ville magique

bangkok

Bangkok, capitale de la Thaïlande, est une ville magique.

Trop bruyante, trop polluée, trop de ci ou trop de ça, Bangkok est souvent boudée des touristes. Pourtant, elle a tant à offrir. C’est une ville qui s’apprivoise, car au milieu du « trop » qui effraye, elle regorge de choses incroyables.

La preuve est que tous ceux qui ont pris le temps de découvrir cette ville, touristes ou expats, l’adorent.

Ma vie à Bangkok

Lors de mon premier voyage en Thaïlande, j’ai vu Bangkok comme une jungle urbaine. Je ne m’attendais pas à autant de modernité, de grattes-ciel, de centres commerciaux, de voitures, etc. En effet, j’étais surprise de découvrir une ville plus moderne que les capitales européennes. Peu à peu, j’ai compris qu’elle avait une énergie de dingue. C’était décidé, j’y retournerai.

romy in bangkok

Depuis, j’y suis allée trois fois trois mois. J’y ai travaillé, ce qui m’a permis d’y vivre au rythme des locaux. J’ai pris le temps de m’y perdre, de choisir des rues au hasard, de visiter les temples, d’enchaîner les soirées, et de dévaliser les marchés.

bangkok prayer

Et j’ai découvert une ville incroyable. Certes, il y a des embouteillages. Mais est-ce que c’est plus facile de circuler sur le périph parisien aux heures de pointes ? Ce trafic si dense témoigne d’une chose : Bangkok est une ville qui ne dort pas. Elle est sans cesse en mouvement. Tout y est possible.

bangkok

bangkok

Les temples et monuments

Bangkok offre beaucoup de temples à visiter. Je les ai presque tous faits. Dans l’ensemble, ils ne sont pas exceptionnels. Si vous faites l’impasse dessus, ce n’est pas très grave pour votre vie. Attention, la plupart des temples ferment leurs portes vers 16h. Si vous tenez à en voir, voici ceux que je recommande.

  • Golden Moutain : facile d’accès et avec une jolie vue en prime.

Golden Moutain Bangkok

Golden moutain bangkok

  • Wat Tephtidaram Worawihan et Loha Prasart : situés juste en face de la Golden Moutain, ces temples sont assez impressionnants et c’est agréable de s’y promener.

wat bangkok

  • Wat Arun : mon préféré, le plus ancien.

Wat arun Bangkok

wat arun bangkok

Khao San Road

Khao San Road est le quartier des backpackers. Ce n’est pas du tout représentatif de Bangkok car ça n’a rien à voir avec le reste de la ville. La preuve, c’est qu’il n’y a pas de Thaïlandais qui y vivent.

Les côtés cool de Khao San Road :

  • Tous les soirs, il y a un petit marché qui s’y organise dans les rues. C’est parfait pour acheter vos derniers souvenirs.
  • Le quartier est relativement proche de certains monuments très prisés par les touristes.
  • C’est plein de bars et clubs en tout genre, et même des clubs de musiques thaïlandaises. Donc si vous voulez vous déhancher, vous trouverez toujours un club à Khao San Road.
  • Enfin, si c’est le tout premier voyage de votre vie et que les Thaïlandais vous effrayent, alors rassurez-vous, vous resterez entre blancs à Khao San Road.

Les côtés moins cool de Khao San Road :

  • Il n’y a que des blancs qui se prennent pour les rois du monde.
  • C’est loin de l’aéroport, donc ça vous coûtera nettement plus cher en taxi, sans par des embouteillages. Et c’est loin des quartiers les plus cool.
  • C’est très bruyant. Il y a de fortes chances pour que votre chambre donne sur un club, donc n’espérez pas dormir de bonne heure tôt.
  • La nourriture est mauvaise et plus chère qu’ailleurs. Heureusement, il y a des pharmacies.

Si vous voulez vraiment tenter l’expérience, je recommande de dormir au Ram Buttri Village. C’est un bon rapport qualité/prix, même si le personnel est infâme.

Sukhumvit

Sukhumvit est le nom d’une grande avenue qui traverse le quartier économique de Bangkok qui témoigne bien de l’énergie de la ville. Modernité et tradition y sont juxtaposées mais son effervescence peut vite épuiser.

Démarrez votre balade par le MBK qui est un marché de seconde main pour téléphone. C’est l’occasion de faire réparer son écran d’ iPhone ou d’acheter une coque rigolote. Faites le chemin à pieds jusqu’au Siam Paragon car c’est plein de petites boutiques très sympas. Arrêtez-vous au Siam Paragon pour son food-court, ou pour son cinéma en 4D. En plus, il y a toujours un événement organisé sur le parvis de ce mall.

siam paragon bangkok

Petite astuce pour les filles : dans les centres commerciaux les toilettes sont toujours propres !

bangkok

Une fois la nuit tombée, les rues se transforment pour laisser place à un autre univers, celui des filles et des hommes de joie, de l’alcool et du sexe. Il faut le prendre au second degré. La première fois, j’étais très jeune, et cela m’avait choquée de voir autant de putes au mètre carré. Puis j’ai compris que cela faisait parti du décor. La plupart des filles n’ont pas le choix, les ladyboy ont un sens de l’humour incroyable, et ce n’est pas leur faute si nos concitoyens européens ont tant besoin de s’y vider les couilles.

Vous pouvez même pousser le délire du côté de Nana pour les spectacles de ladyboy. C’est assez drôle. Néanmoins, faites attention à votre bière. On vous l’apporte déjà ouverte car on y a mis un petit cachet d’amphétamine pour vous rendre plus joyeux et  plus consommateur…

bangkok nana

Silom

Silom est une autre artère économique de Bangkok à proximité du Lumpini Park. Personnellement je préfère le dynamisme de Sukhumvit. Mais c’est à voir aussi. Malgré le Lumpini Park, je trouve le quartier de Silom plus sombre, et moins aéré.

Néanmoins, si vous rêvez d’un ping-pong show, c’est dans ce coin là que ça se passe. Ne vous attendez à rien de sexy. En effet, les femmes qui font le show ont eu plusieurs grossesses…

Le shopping à Bangkok

Bangkok est le paradis du shopping. Chaque fois que j’y vais, j’arrive avec un sac de 2kg, et je repars avec 25kg. On peut tout y acheter pour des prix dérisoires.

  • Les centres commerciaux : Certains centres commerciaux comme le Siam Paragon n’ont que des boutiques de luxe de marques mondialement connues. D’autres comme le Platinium à Sukhumvit, ou l’Union Mall à Lad Prao présentent des boutiques locales et pas chères du tout.
  • Chatuchak Market est le marché le plus incroyable. C’est immense, on y trouve tout. C’est ouvert tous les samedis et dimanches. Il se situe au terminus de la station de métro MRT. Il vaut vraiment le coup d’œil.
  • Train Market, Rot Fai Talat. A l’origine, ce marché du vintage s’était installé dans une gare abandonnée. Depuis les commerçants ont été délogés, et le marché a ouvert ses portes ailleurs. C’est le marché le plus cool que j’ai vu. Beaucoup de monde, et peu de touriste. On en trouve 2 dans la ville. Ils sont ouverts du jeudi au dimanche soir. Le plus facile d’accès est celui qui se trouve à la sortie du métro Thailand Cultural Center (MRT). Marchez jusqu’à l’Esplanade Shopping Mall qui est sur l’avenue principal, et traversez le centre commercial. Le marché est installé juste derrière.
  • Le Big C. C’est le supermarché thaï. On en trouve un peu partout. Tous les soirs, un petit marché s’installe à son entrée. Rien n’y coûte plus de 100 bahts.

Sortir à Bangkok

A Bangkok, les soirées sont assez incroyables. Ceux sont des soirées que vous n’oublierez pas.

Commencez en douceur dans un pub ou restaurant avec un live show. Parfois c’est un mec seul avec sa guitare qui fait des reprises, ou c’est tout un groupe.

Sirotez un cocktail depuis le rooftop d’un hôtel avec une vue imprenable sur la ville. C’est une des rares occasions où on vous demandera d’être bien habillé. J’entends par là qu’il suffit de chaussures fermées, et d’un pantalon long pour messieurs.

bangkok rooftop

Enfin, écumez les clubs de la ville. Ils sont souvent regroupés dans un même quartier. Le plus connu est RCA où plusieurs clubs se situent les uns à côtés des autres. Un autre que j’apprécie est celui Thonglor Soi 10. J’y recommande le Demo. Il s’agit de clubs essentiellement fréquentés par des Thaïlandais donc ils sont plus sympas que ceux où il n’y a que des blancs et des putes. Sachez que plus il y aura de blancs dans un club, plus il y aura de putes, donc oubliez le Nest. Pour les amateurs de musique électro, direction le Glow.

Pour des soirées plus arty et inattendues, allez chez Maggie Choo’s. Vous pouvez y aller tôt pour un concert ou un spectacle, ou plus tard pour le club. Vous ne le regretterez pas.

La plupart des clubs ferment vers 2-3h du matin. Heureusement, il existe quelques after. N’hésitez pas à me demander les noms.

Où dormir à Bangkok ?

Je conseille de prendre un appartement sur Airbnb dans un condo de luxe, car ces condos ont un super standing avec piscine, salle de sport, etc. Dès 30 euros la nuit, vous pouvez trouver de supers offres. Vous y croiserez encore moins de touristes que dans un hôtel, et pour le même confort. C’est en fait un meilleur contexte pour sympathiser avec des locaux.

Aussi, choisissez un appart du côté des métros Thonglor ou Ari. En effet, ce sont des quartiers moins denses que le centre de Sukhumvit, accessibles en métro, et très fréquentés par les jeunes hipsters. C’est parfait pour une expérience une bien locale.

Pour les hôtels, j’ai entendu beaucoup de bien du Novotel sur Sukhumvit.

Le Routard recommande le Nana City Inn à Sukhumvit aussi. Ne faites pas la même erreur que moi en suivant leurs conseils. C’est un hôtel de passe.

Les transports

  • Tuk-tuk Sir ! C’est une arnaque à touriste. En effet, ils sont chers, et ils ne vous conduisent jamais là où vous voulez.
  • Le métro: MRT ou Skytrain, c’est propre, moderne, rapide, et froid.
  • Le taxi : c’est le moyen de transport le plus répandu. Le « Meter» est obligatoire. Si le chauffeur refuse le meter, prenez en un autre. Ce n’est pas la concurrence qui manque. Depuis l’aéroport, il y a une taxe de 50 bahts.
  • Les motos-taxis : C’est un moyen pratique pour couvrir des petites distances sans subir les embouteillages. Il faut compter 5 bahts par kilomètre.
  • Le bus : C’est très local et à des prix ridicules. Le hic c’est que les bus n’empreintes que les grandes avenues, et c’est difficile de trouver un plan des bus.
  • Le bateau: C’est un moyen de transport commun. Il s’utilise pour traverser le Chao Praya d’une rive à l’autre, ou sur ses affluents, comme un métro. C’est bien peu cher.

Bangkok, I miss you

Le meilleur conseil que je puisse donner pour votre séjour à Bangkok, c’est de vous laisser aller au rythme de la ville comme si vous y habitiez. N’essayez pas de faire un maximum de choses dans une même journée car l’hyper dynamisme de cette ville vous épuisera plus vite que vous ne l’imaginez. Surtout qu’il y a des chances pour que vous y arriviez fatigué après 12 heures de vol. Alors essayez de profiter d’en sans vous fatiguer encore plus. Si vous vous laissez porter par l’énergie de cette ville, vous découvrirez qu’elle est magique.

Si vous voulez y passer une bonne semaine et vivre à local, alors je vous donnerai le nom de mon quartier préféré. Il s’agit d’un quartier résidentiel sans monument à visiter, mais où vous pourrez vivre un quotidien tranquille et serein.

town in town bangkok

town in town bangkok

town in town bangkok

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire