Chiang Mai se situe dans le nord du pays, à la limite du triangle d’Or. C’est souvent le point de départ pour les excursions dans les montagnes aux alentours. C’est une partie intéressante à visiter, car la Thaïlande, ce n’est pas que des îles paradisiaques, mais c’est aussi des villages et des rizières. C’est très vert, cela permet de faire le plein d’oxygène.

Chiang Mai est facilement accessible depuis Bangkok. Il y a plusieurs vols par jour pour à peine 30 euros. Autrement vous pouvez prendre le bus ou le train pour moins de 1000 bahts. Dans ce cas, préférez les trajets de nuit.

Chiang Mai, un pied déjà dans la campagne

Bien que Chiang Mai soit une grande ville, c’est nettement plus reposant que Bangkok. Il n’y a pas de grand building, ni de zone économique, ni même de métro. Le rythme de la ville y est beaucoup plus calme. Elle mérite de s’y perdre et de se poser dans le premier coffeeshop que l’on croise.

J’y suis allée plusieurs fois et j’ai toujours apprécié. Chiang Mai a une douceur de vivre qui me plait bien.

romy in chiang mai

Les temples de Chiang Mai

Chiang Mai est une ville à temples. On en trouve partout, et il y en a pas deux qui se ressemblent. Cette omniprésence de la religion qui contribue sûrement à l’ambiance zen de la ville.

Chiang Mai temple

chiang mai

La plupart des temples se situe dans la vieille ville, à l’intérieur des remparts. Ce qui est agréable c’est qu’on peut se balader à pied, sans se soucier de la direction que l’on prend, on finit toujours par tomber sur un temple. En plein centre de la ville se situe le musée City Arts & Historical Center qui mérite un petit détour pour 90 bahts. On en apprend pas mal sur l’histoire de la région, notamment sur le royaume de Lanna.

City Arts & Historical Center

J’ai visité la majorité des temples. Ils sont tous plus charmants les uns que les autres. Prenez le temps de vous y perdre. Vous-même vous pouvez susciter la curiosité d’un moine qui entamera une conversation. Si jamais une cérémonie a lieu, asseyez-vous dans un coin, observez et méditez. Par ailleurs, il est même possible de prendre des cours de méditation si jamais l’expérience vous tente. Pour cela, rendez-vous au Wat Sri Gerd tous les lundis à partir de 15h.

chiang mai

Dans les alentours de Chiang Mai, on peut pousser l’expérience spirituelle encore plus loin et aller faire une retraite dans un monastère, comme à Doi Suthep. Vos journées y seront rythmées par des prières, des méditations, et des discussions. C’est une expérience assez incroyable pour faire le vide, se remettre en question et centrer son énergie sur soi-même. La participation est une donation libre. Si l’expérience, vous tente, cliquez ici.

Les marchés

Il y a essentiellement deux marchés très connus à Chiang Mai : le night market et le week-end market.

Le night market se tient tous les soirs à l’extérieur des remparts. Il vaut le coup d’œil, mais ça sent les produits d’usine à plein nez. Bien-sûr, vous pourrez toujours trouver quelques pièces d’artisanats, mais des années plus tard, le marché propose toujours les mêmes choses et cela lui fait perdre son charme.

Le week-end market est mon préféré. Il se tient tous les samedis et dimanches à partir de 16h dans la vieille ville. Les routes sont fermées à la circulation, et il y a des tonnes de stands qui s’installent. C’est vraiment charmant. Ici, on peut trouver des vraies pièces d’artisanats comme des écharpes, des bijoux ou des instruments de musique traditionnels. On trouve des foodcourt un peu partout pour le bonheur de nos papilles. Mais il y a également des animations en tout genre. J’ai même eu la chance d’avoir un cours d’astronomie donné par des étudiants. Enfin voilà, ce marché a de quoi vous charmez.

chiang mai weekend market

Où dormir ?

Arriver à Chiang Mai sans savoir où dormir est un risque car il y a pas mal d’arnaques. En effet, j’y ai vu des chambres miteuses qui puaient l’humidité pour presque 1000 bahts la nuit. Voici quelques lieux que je recommande pour vous éviter des galères.

  • L’hôtel de La-mer. Cette petite guesthouse est très correcte et relativement neuve. Le confort tout à fait acceptable. Elle est en plein centre du quartier piéton donc à proximité de toutes les commodités. On peut réserver en ligne. Le prix est d’environ 500 bahts la nuit la chambre double. En fait c’est le meilleur rapport qualité/prix de la ville.
  • Uncle Bear’s Home. C’est une petite guesthouse sur une des avenues principales de la vieille ville. C’est très kawai. Si vous avez la phobie des nounours, n’y allez pas. La chambre double est à partir de 1200 bahts la nuit.
  • Baan Hanibah Bed&Breakfast. Cet hôtel est un bon intermédiaire entre la guesthouse et l’hôtel de standing. Situé à l’extérieur de la vieille ville, mais à 10 minutes à peine de la porte de Tahpae, le bâtiment en bois en fait un lieu charmant. Le tarif est de 1600 bahts la chambre double.
  • Anantara hôtel. Si vous avez beaucoup d’argent et que vous voulez un très bel hôtel, alors l’Anantara hôtel est fait pour vous. Le bâtiment est moderne et mérite le coup d’œil. L’hôtel se situe sur le bord de la rivière derrière le night market. Il y a quelques années, on pouvait s’y offrir une chambre exceptionnelle pour 80 euros la nuit. Malheureusement, je pense que l’hôtel a été racheté et dorénavant il faut au moins prévoir le double. Enfin, si vous avez le budget, allez-y. Autrement, arrêtez-vous pour prendre un verre au bord de la rivière. Il vaut vraiment le coup d’oeil.

Les alentours de Chiang Mai

Chiang Mai est entouré de montagnes et de verdure. Et c’est beau.

chiang mai

mae hong son

Je conseille de louer un scooter ou une voiture et d’aller vous perdre dans les alentours. Si vous allez en hauteur, les paysages sont à couper le souffle, notamment du côté de Mae Hong Son, vers la frontière birmane. Il y a beaucoup de petits villages très charmants. Ne vous étonnez pas d’y croiser des éléphants paître dans les champs.

Si vous adorez la randonnée, c’est aussi l’occasion idéale de faire un trek, avec ou sans guide.

mae hong son

mae hong son

Refusez absolument les treks organisés en groupe, qui finalement sont plus des sorties type Disneyland qu’une véritable approche des campagnes thaïlandaise. On vous proposera sur 2 ou 3 jours de faire de la marche entre les rizières, de monter à dos d’éléphants, de faire du bambou rafting, et d’aller voir les femmes girafes dans un village pour acheter un souvenir. Alors les éléphants utilisés sont maltraités afin de mieux servir les touristes, et les femmes girafes vous sont présentées comme dans un zoo. Mais aucun touriste ne prend le temps de s’intéresser vraiment à ces femmes et de faire connaissance. On vous fait presque acheter une banane à leur donner. Merci de ne pas cautionner la maltraitance des animaux ni le tourisme de zoo. Ces femmes sont des êtres humains avant tout.

Si vous aimez les éléphants, passer quelques jours dans un sanctuaire à vous occuper d’eux, mais ne cautionnez pas le système des éléphants maltraités pour les touristes.

elephant

Le village des ombrelles

Le village se situe à une dizaine de kilomètres de Chiang Mai.

Sur le chemin on croise des cars des tours organisés, et sur place, les ombrelles ont disparu. En fait, sur le chemin, il y a beaucoup de magasins de bijoux ou de confections de tailleurs, comme à Bangkok, où les cars déposent les touristes.

A cause du tourisme de masse, l’endroit a perdu toute son authenticité, et c’est bien dommage.

Pai, le village des hippies :

Pour en savoir plus on clique ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !